Exposition 2024 "Les sports dans le Haut Pays"

Sports de montagne, sports collectifs, sports automobile… Une rétrospective historique de la fin du XIXème siècle à nos jours dans le Haut pays du Comté de Nice.

Une exposition réalisée à l’occasion des Jeux Olympiques 2024 pour rappeler combien le sport est présent dans nos sociétés depuis plus d’un siècle. Phénomène social, il trouve très tôt dans la montagne niçoise un terrain de jeu idéal. Après quelques décennies marquées par l’empreinte aristocratique, le sport est adopté par la population locale.

 

Thèmes et contenus

Le parcours proposé transportera le visiteur à travers quatre univers différents : le premier espace est dédié à l’évolution des pratiques sportives en montagne ; le second, aux sports collectifs, en rappelant qu’ils touchèrent anecdotiquement les femmes ; un dernier espace est dédié aux courses mécaniques, avec l’emblématique épreuve du Turini. Une galerie des Champions du Haut Pays clôturera la visite, créant un lien entre le passé et le présent.

L’exposition présente un fonds historique d’une grande richesse. Une diversité qui surprendra le visiteur.

La rencontre de la Flammeimage1

sous les acclamations de la population. Roquebillière, Saint-Martin, la Colmiane en furent les étapes…

Aujourd’hui, une copie de ce flambeau historique est de retour à Saint-Martin-Vésubie pour raviver l’Esprit Olympique. Il servira de lien entre les générations.

Samedi 15 juin, à partir de 14 h, le flambeau sera porté à travers le village par les membres du Club des Sports de la Vésubie jusqu’à la salle Jean Grinda où se déroulera, à 16 h, une présentation de la « Galerie des Champions du Haut Pays ». Un diaporama retracera le parcours des athlètes de haut niveau. Une table ronde, en leur présence, clôturera la manifestation.

Dimanche 16 juin, l’exposition sera présentée au public à 11 h. Salle d’exposition du « Régina », à Saint-Martin-Vésubie.

Les sports de montagne Valérie Raibaut, championne de ski-alpinisme

L’exposition débute par un rappel du passage de la flamme olympique en Vésubie en 1968.

Le visiteur découvre alors une annonce vidéo présentant les « Excursions de la Belle Epoque » (réalisée en 2023) en partenariat avec le Club des Sports de la Vésubie. Un rappel des premiers « sportifs » qui partirent à l’assaut des montagnes niçoises. Les participants, en tenue d’époque, empruntèrent un itinéraire décrit par Dominique Astraudo dans la décennie 1880. Cette expérience associe, au-delà de l’aspect sportif, la découverte des richesses botaniques, géologiques, historiques et même archéologiques des sites parcourus.

Trois thèmes, trois arrêts.

Le premier retrace l’histoire des pratiques sportives en montagne. Il met en évidence le rôle précurseur de la jeunesse aristocratique à l’aube de la Belle Epoque. Ce sont les véritables ancêtres des traileurs des temps modernes. Les guides locaux qui les accompagnaient sont présentés, en particulier l’illustre Jean Plent. Le Chevalier Victor de Cessole, initiateur de pratiques sportives innovantes, trouvera naturellement sa place dans sa découverte de l’alpinisme (en 1896) et pour la promotion du ski (dès 1909).

Le second arrêt de la visite met en lumière la construction des premiers refuges emblématique de nos montagnes. En favorisant l’accès aux sommets, ces petites bâtisses ont joué un rôle primordial dans l’essor du tourisme de montagne.

L’accès aux pratiques sportives, initialement réservé à une élite, se démocratise progressivement. L’intérêt pour les compétitions de ski et l’expansion des stations de sports d’hiver dans les années 1930 y ont fortement contribué.

Les sports collectifsEquipe de football de Saint-Martin-Vésubie

Le football occupe une place centrale dans cet espace dédié aux sports collectifs. Il doit cela à son caractère populaire. Dès la décennie 1950, les municipalités successives cherchent à installer un stade à Saint-Martin-Vésubie. Le village profite de l’affluence des jeunes travailleurs des chantiers hydroélectriques, désœuvrés durant les week-ends, pour créer le premier club de football. L’épopée débute ainsi.

C’est aussi à Saint-Martin-Vésubie, à La Bonne Auberge de Louis Roberi, que les grands clubs professionnels locaux venaient « se ressourcer » : AS Cannes, AS Monaco et OGC Nice…

Le basket (également féminin), mais aussi le rugby, y trouvent un temps leur place. La vallée a même accueilli par deux fois le XV de France ces dernières années, mais aussi les équipes du Stade Niçois et du Seven de Monaco.

Les sports mécaniquesLe passage du col du Turini

Le dernier thème retracera l’histoire des sports mécaniques dans le Haut Pays.

De nombreuses cartes postales rappellent que très tôt, les sports mécaniques trouvent en Vésubie et dans les vallées voisines un terrain idéal à l’esprit d’aventure qui animait les premiers concurrents. 

Ces sports se sont rapidement inscrits dans la mémoire collective à travers l'événement mondial que représente le Rallye de Monte-Carlo et l’épreuve mythique du col de Turini, entre La Bollène Vésubie et Moulinet. 

Car les sports automobiles furent très précoces en Vésubie. C’est à Saint-Martin-Vésubie qu’Alexandre Noghès construisit sa villa de villégiature autour de 1900. Il fut président du Sport Automobile et Vélocipédique de Monaco (1909, devenu Automobile Club en 1925), avant que son fils, Anthony, crée en 1911 le rallye de Monte-Carlo, puis le Grand Prix de Monaco en 1929.

Un dernier zoom termine la présentation par l’évocation du cyclisme, du passage du Tour de France, et de « l’Aigle de Lantosque », Christian Robini, premier vésubien à participer à cette épreuve mythique.

Photographie : avec l'aimable autorisation de l'Automobile Club de Monaco.

Les rendez-vous


image1

Dimanche 16 juin 2024 à 11h

Inauguration de l'exposition autour d'un petit verre.
Salle d’exposition “Regina" à Saint-Martin-Vésubie.

L’exposition permanente du 16 juin au 31 septembre 2024

Les horaires d’ouverture et les conditions d’accès sont mentionnés ci-dessous.

Informations pratiques

Tarifs :

  • Adulte : 3 euros 
  • Famille : 4 euros 
  • Groupe : tarif adapté nous consulter

Entrée gratuites pour : Enfant de moins de 12 ans et Etudiants sur justificatif.

Horaires :

  • Juin et septembre - samedi et dimanche de 14 à 17 h
  • Juillet et août - tous les jours sauf lundi de 14 à 18 h

Accès handicapés : Oui 
Audio : Non 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

  • Les offices de tourisme de Roquebillière, la Bollène Vésubie, Belvédère, Colmiane (Valdeblore), Venanson, Saint Martin Vésubie, Utelle; Nice Côte d’Azur
  • L’ association AMONT par email :  ou par téléphone au 04.93.03.21.28

Accès

En voiture

A 47 kilomètres de Nice. Depuis lautoroute A8, « La Provençale », sortir à Nice St Isidore (sortie n° 52), sengager sur la RM6202 en direction de Digne sur une distance de 18 km. A la sortie du village de Plan du Var, prendre sur la droite la RM 2265, indiquant la Vallée de la Vésubie. Puis parcourir les gorges de la Vésubie et traverser les hameaux du Cros d’Utelle, de Saint-Jean la Rivière et du Suquet, les communes de Lantosque et de Roquebillière, toujours en direction de Saint-Martin-Vésubie. Pensez à privilégier le co-voiturage !

En bus

Ligne régulière de BUS n°90 - https://www.lignesdazur.com

En avion ou en train

Que vous arriviez par l'aéroport ou par la gare à Nice, le tramway vous amènera au départ de la ligne de BUS 90 "Grand Arénas" situé à 45 minutes de la gare et à une station de tramway de l'aéroport de Nice.

Avec le soutien de :

image1 image2 image3 image4

image1 image2 image3